Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Véritable carrefour ouvert sur l'économie du Sud-Ouest,

Pôle 21 est une terre d'accueil et d'excellence pour développer vos projets.

Après #32 une nouvelle série sur le monde agricole

photo Après #32 une nouvelle série sur le monde agricole

Des jeunes Gersois passionnés de cinéma tournent le pilote d'une série sur le thème du vin au domaine de Mirail à Lectoure. Ils souhaitent que le projet soit à la fois drôle et instructif.

Ils avaient fait le buzz cet été avec la diffusion de leur websérie #32. Une série racontant la vie d'une bande de jeunes vivant dans le Gers et obligés de quitter leur région pour aller faire leurs études. Un «plus belle la vie» à la mode du Sud-Ouest qui avaient conquis des milliers d'Internautes. Le premier épisode de la série a été visionné plus de 11 000 fois. «Notre idée c'était de parler des jeunes qui vivent dans une zone rurale. Que les jeunes du coin aient quelque chose pour eux», explique Matthieu Regnaut, l'un des deux réalisateurs.

Le noyau dur de ces fanas de cinéma âgés en moyenne de 25 ans et rejoins par une quinzaine de nouveaux membres se lance dans une nouvelle aventure. Depuis jeudi et jusqu'au 16 janvier, ils tournent l'épisode pilote d'une nouvelle série au domaine de Mirail à Lectoure. La démarche est cette fois différente. L'équipe, composée uniquement de bénévoles, souhaite une série «plus adulte», «comique», mais avec un «volet pédagogique sur le monde viticole». Les quatre saisons, le nom de leur nouvelle série raconte l'histoire de Vivien, un jeune vigneron qui mène une vie paisible dans le Gers. L'arrivée inattendue de son cousin, un Parisien excentrique, va bouleverser complètement son quotidien ainsi que celui de son exploitation.

Si tout se passe comme convenu, l'épisode pilote permettra à Matthieu et ses acolytes de trouver les financements nécessaires au tournage de leur série. Dans l'idéal, le «vrai» tournage se fera dans un an. Quatre saisons, soit 16 épisodes devraient être tournés au sein de l'exploitation, dans les chais et dans la maison du vigneron. Ils seront diffusés sur Internet ou à la télévision.

«C'est un projet plus grand, plus ambitieux que le précédent. Nous souhaitons que les gens rient en apprenant des choses sur le vin», indique le réalisateur. Pour ce faire, les épisodes seront tournés au sein de l'exploitation de Charles-Antoine Hochman, viticulteur et propriétaire d'un domaine de 20 hectares de vignes. C'est lui qui en a eu l'idée. «J'ai beaucoup apprécié la façon dont ils tournaient. Leur travail était sérieux et original. J'ai eu cette idée du thème viticole à la fin de l'été», précise-t-il. Si les scénarios sont écrits par les membres de l'équipe, le viticulteur relit et corrige le tout. «Cette nouvelle série permettra de faire connaître le monde viticole, ce monde si particulier avec ses contraintes et ses beautés.»

Source La Dépêche

Actualités

Pastel, le Bleu qui fascine…

A l'heure où les fleurs d'Isatis Tinctoria colorent de jaune les champs, l'intérêt pour le bleu...
Lire la suite

Documentation

Accédez à toutes les documentations et supports de communication du Pôle 21.
Disponible très prochainement